Mauvaises Herbes de Kheiron

En résonance avec « mauvaises graines » de Nekfeu, Kheiron signe ici un véritable chef d’oeuvre cinématographique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’occasion du Festival Tapis Bleu à Rosny-sous-Bois, présidé par Soufian Guerrab et présidé par Grand Corps Malade, Kheiron présentait en avant-première son deuxième film.

Kheiron a su mixer une jeune troupe de talents émergents face à des acteurs de renom tels Catherine Deneuve et André Dussolier, un mix qui résulte à la perfection, et cela grâce à Kheiron lui-même qui fait le lien entre chaque personnage de manière simple, évidente et naturelle. 

Kheiron trouve ainsi important de donner l’opportunité à de jeunes talents de se lancer dans le 7ème Art (certains issus de l’asso 1000 visages)…

Le début du film prends des allures de documentaire très soigné retraçant des bombardements, la guerre, la monstruosité et cruauté de ces hommes prêts à tuer sans le moindre scrupule, etc… un début très surprenant et inattendu…très différent ce que l’on peux voir habituellement.

Des images poignantes et glaçantes prises de réalisme foudroyant en résonance avec l’actuelle guerre en Syrie.

On y voit dès lors le personnage principal « Wael » (qui en grandissant est joué par Kheiron).

Dès les premières minutes on comprend l’influence que l’enfance peux jouer dans la psychologie et manière d’être de chacun; cet enfant lui voit mourir toute une population devant ses yeux y compris ses parents.

C’est grâce à son esprit rusé qu’il va survivre et passer entre les mailles de ces soldats prêts à tuer. Il feint être aveugle jusqu’à ce qu’une bonne sœur le prenne sous son « aile » dans un couvent catholique. A savoir que la religion est extrêmement présente dans ce film, traitée de manière très juste où le vrai message est de transmettre la tolérance et le respect entre chaque culture.

A savoir que ce film est très riche, complet, variée, traitant d’énormément de sujets d’actualité et sociétales (tels que:  le système scolaire français, la remise en question des différentes classes sociales, des origines, du vivre-ensemble ou non, de l’abus de pouvoir des forces de l’ordre, de la corruption, de la criminalité simple aux grand mafieux, de la violence, la pédophilie, la religion et ses scandales, de la relation hommes/femmes, de l’inceste, des bicraveurs de drogue où leurs actions est justifié par leurs conditions personnelles, de la jeunesse qui se rebelle mais doté de talents et chargé d’espoir) auquel Kheiron a su apporter une touche de légèreté grâce à l’humour  et beaucoup de bienveillance faisant ainsi de ce film un véritable chef-d’euvre qui restera sans aucun doute un classique pour les siècles à venir!

–> Un film à voir et à revoir !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s