Mektoub My Love » : le nouveau film d’Abdellatif Kechiche


Abdellatif Kechiche filme une jeunesse sensuelle où la montée du désir se fraie un chemin entre attente et patience. C’est avec une bande annonce très désinvolte et différente que l’on nous propose car en effet aucun mot n’est prononcé seule la musique et les regards dévoilent la trame de ce film. Un trailer qui donne envie d’être en vacances, avec le soleil, la mer, la plage, les filles et l’amour…en somme l’Été ! 

La volupté est l’un des personnages clés à côté de Shaïn Boumedine, Ophélie Bau, Salim Kechiouche, Lou Luttiau, Alexia Chardard et Hafsia Herzi dirigés par un réalisateur sensible à l’attrait de la beauté, concentré sur ses actrices et acteurs.

Sète, 1994.

Amin, apprenti scénariste installé à Paris, retourne un été dans sa ville natale, pour retrouver famille et amis d’enfance. Accompagné de son cousin Tony et de sa meilleure amie Ophélie, Amin passe son temps entre le restaurant de spécialités tunisiennes tenu par ses parents, les bars de quartier, et la plage fréquentée par les filles en vacances. Scénario d’Abdellatif Kechiche et Ghalya Lacroix – D’après La blessure, la vraie de François Bégaudeau

Fasciné par les nombreuses figures féminines qui l’entourent, Amin reste en retrait et contemple ces sirènes de l’été, contrairement à son cousin qui se jette dans l’ivresse des corps. Mais quand vient le temps d’aimer, seul le destin – le mektoub – peut décider.


Cinq ans après La vie d’Adèle, sous titré « Chapitre 1 et 2 », Abdellatif Kechiche est de retour avec ce qui s’annonce être à nouveau le premier fragment d’une oeuvre plus dense.

Intitulé Mektoub my love, Canto 1, le film se situe au début des années 90 et s’intéresse à Amin, un jeune homme qui avant de s’installer à Paris dans l’espoir d’accomplir ses rêves de scénariste, retourne le temps d’un été à Sète, d’où il est originaire. Là, le garçon plutôt réservé connaîtra diverses expériences, sexuelles et amoureuses. En septembre dernier, lors de la Mostra de Venise, nous vous parlions déjà de Mektoub my Love, comme d’un film « somptueux » et probablement l’un des « plus beaux » de son auteur.

 

Fidèle à son style, Kechiche filme au plus près des corps les affres des relations humaines à travers la jeunesse des années 90, convoquant de jeunes acteurs inconnus. Ces derniers vont sûrement très vite faire parler d’eux lors de la sortie du film le 21 mars. Le rôle principal, Amin, est tenu par Shaïn Boumedine. Il est entouré par de jeunes actrices solaires comme Ophélie Bau, Alexia Chardard et Lou Luttiau. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À noter que Mektoub signifie le « destin » en arabe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s