Lila dit ça

Durée 89 mn

Nationalité : français

Avec Vahina Giocante, Mohammed Khouas, Karim Ben Haddou … 

Synopsis

Il n’a encore jamais parlé de « ça », comme ça, avec personne. Elle n’a encore jamais trouvé personne à qui parler. Elle ne pense qu’à ce garçon-là, il faut parler de ça pour s’en faire aimer. Elle a 16 ans et lui 19.

PARLEZ-MOI D’AMOUR

De l’adaptation d’un best-seller littéraire vaguement sulfureux par un ancien cadreur de Quentin Tarantino, on attendait un objet fashion, sans doute désuet, mais agréable à suivre et gentiment sexy. Autant dire la débandade monumentale que constitue ce Lila dit ça lourdement asensuel. En une banlieue marseillaise surgonflée de clichés vieillots et aux poncifs grossiers (des loulous tchatcheurs accrochés à un flipper d’un autre temps au Café du Coin, bourlingueurs de maisons closes, violents et violeurs à leurs heures), notre jeune et taiseux héros, belle gueule à la sensibilité inhibée pour ne pas passer pour une lavette, bout d’écrire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lila, nouvelle venue dans le quartier, est tout aussi bouillante, mais d’autre part. Il faut la voir, dès l’introduction, vulgaire naïade sans culotte, annoncer platement: « Tu veux voir ma chatte? » – puis, sise sur sa balançoire, laisser s’engouffrer le vent sous sa jupe, au ralenti bien sûr, un frisson d’extase mal simulée au coin des lèvres. A ce stade, l’on craint déjà le pire et la suite s’emploie à nous donner raison.

Entre fossé boueux du lolita complex arpenté à la va-comme-je-te-pousse (la marâtre perverse à sa fille fiévreuse: « Tu veux que je te mette le thermomètre?« ), surjeu abominable d’un vilain chef de bande (Mouloud alias Karim Ben Haddou, absolument ridicule en caïd en carton, casquette de marlou et démarche outrée) et morale peu claire (qui montre trop son cul finit par le regretter), le film galope en plein dans le mur, fièrement soutenu par une photo catastrophique et une mise en musique hénaurme. Dans la débâcle, Mohammed Khouas, dans le rôle principal, essaye comme il peut de sauver quelques meubles. 

  • musique du film ->  Elissa – Ayshalak

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s