Lacrim – Judy Moncada

Dès le 17 novembre prochain, sortira R.I.P.R.O. 3, la nouvelle mixtape de Lacrim

Un disque dont il vient de dévoiler un nouveau morceau, « Judy Moncada » qui est particulièrement très agréable tant au niveau de la mélodie, que des paroles. Le clip est également très intéressant et épuré. Comme quoi « Less Is More » résulte toujours! 

Paroles:

La vie est pleine de surprises, j’ai des yeux dans le dos 
Si j’pouvais, j’me ferais tatouer « D.Z. » sur la peau 
J’sais d’où je viens, la parole d’un homme vaut plus que 200 000 
La valeur du biff, même 2 millions, j’donnerais pas mes amis 
J’ai beau chercher, je ne trouve pas le chemin qui mène à ton coeur 
Juste un détail qui me troublera, on s’était dit : « À tout à l’heure » 
J’ai le parquet, j’ai des ennemis, des marabouts sur mon dos 
Je suis victime de mon succès, y’a qu’au placard qu’j’ai du repos 
Le calibre courbe et le canon gros, la bonté du coeur, j’ai que ça en trop 
En termes de tueurs, je connais les pros, rien ne sert de regarder les rétros, yeah yeah yeah 

Elle sait que j’ai de l’oseille, je sais que t’es bonne 
Tu sais que j’en ai crossé, je sais que t’es folle 
J’essaie d’oublier le passé, le temps n’efface pas les efforts 
Elle sait que j’ai de l’oseille, je sais que t’es bonne 

J’ai pris le premier calibre en main lorsque j’avais 3 ans 
Je décale ton string sur un yacht, un verre à la main, joint dans l’autre, sur la Lune forme un croissant 
L’épée ma Patek, Nautilus me le confirme, j’suis dans les temps, puis ma mère me la véhicule 
Eh gros, putain de canicule au mitard, Fleury-Mérogis, crois-moi, je l’ai vécu 
Oui, c’est en showcase, j’ai l’salaire de Zane, quartier résidentiel, présidentielles, j’étais pauvre, j’ai ma place au palais 
Ceux qu’ont fait la guerre à mes ancêtres ont des enfants qui maintenant sont des valets 
J’ai pas fait l’école, mais je maîtrise le biff, j’suis un pro de la compta 
Tu sors le PGP dans la chicha, fils de pute, tout le monde sait de temps, t’as aucun contact 
Tu perds tes profits, je te fais un croquis, tout est éclaté, moi sur pilotis 
Tu sais ma chérie, je te paye du Gucci, n’oublie pas, petit je volais chez Tati 
J’suis pas dans un film, t’auras confirmation quand tu croiseras mon père 
J’peux te faire éclater ta mère la pute devant les condés auront pas d’aubaine 
On dit qu’avoir beaucoup d’amis, c’est comme pas en avoir, on a des cravates, ils ont des bavoirs 
11.43, fallait pas le voir, qu’il allait te raté fallait pas le croire 
Te niquer ta mère est très terre-à-terre, avec compet’ on forme deux paires 
Là où tu perds, c’est mon repère, j’prends un bol d’air sur la tombe au grand-père 
Okay, tampon Lacrim, formule adéquate 
Toute l’année, j’fais des concerts, j’vends de la zipette, rien qu’on m’envoie des boîtes 
La philosophie dans les quartiers avant de brasser, c’est de rester vivant 
Sur la tête de ma fille, j’vais pas te gracier, millionnaire qui dort sur le divan 
J’suis à Monaco dans une bête de suite, cheval 14 centimètres de talon 
J’ai les fils de généraux, j’ai le bras long, j’suis le patron 
Litrons, Audi Q7 Quatro, n’en fais pas trop, eh gros, t’es à crocs, Marbe’ 
J’ai tout cassé, placé, là, c’est tassé, dans la rue, j’suis leur Fidel Castro, ouais gros 

Elle sait que j’ai de l’oseille, je sais que t’es bonne 
Tu sais que j’en ai crossé, je sais que t’es folle 
J’essaie d’oublier le passé, le temps n’efface pas les efforts 
Elle sait que j’ai de l’oseille, je sais que t’es bonne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s