Cebos Nalcakan – Photographe de Rue/Street

Cebos Nalcakan – Photographe de Rue/Street

 

EXPO FILIPPINO - CEBOS PHOTOGRAPHE.png

A l’occasion de son exposition Filipino, du 1 au 7 avril à Paris, nous sommes partis à la rencontre de Cebos, photographe de 26 ans. Un Parisien qui a la bougeotte et s’en sert pour aller à la rencontre des « vraies gens ».

Des mines renfrogné au plus près de l’objectif. Un crâne humain jonchant le sol, telle une nature morte. L’exposition « Filipino » est constituée de 30 tirages pris en mars dernier, lors de son voyage aux Philippines. Des clichés qui laissent sans voix mais qui donne le ton, sans concession. Un livre est également à la vente rassemblant ses tirages (prix 15euros). Cebos est parti voir de ses yeux l’essence de chaque lieu notamment Manille, aller à l’encontre de l’aspect touristique prôné par les magazines. Mais au contraire, constater la pauvreté locale, observer les conditions de vie, aller à la rencontre des gens. Il me précise « On n’a pas besoin d’aller si loin pour voir de la misère, à Paris ça court les rues également, mais à force tu t’y habitues que ça devient normal et tu ne la vois plus… ».

Attiré par ce qu’il appelle les endroits « sombres », c’est tout naturellement qu’il se rend dans les bidonvilles, longeant les chemins de fer à la rencontre des habitants locaux. Eux-mêmes très surpris par sa présence. Il est peu courant que les touristes se rendent dans ce genre d’endroits si peu attrayants, loin des plages de carte postale.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Cebos n’a pourtant pas été épargné par le choc de culture, notamment après la visite à un cimetière, où le respect des morts ne règne pas comme chez nous. Malgré tout, le jeune homme fait face et rester animé. Il faut une certaine bravoure et humilité pour affronter ces habitants qui ont le sourire alors qu’ils n’ont rien, ni des conditions matérielles ni même des conditions basiques/sanitaires. Il réfère « En évaluant et en voyant la pauvreté de ces gens j’ai pu donner de la valeur à ma propre richesse…On se plaint tellement alors qu’il y a pire…c’est une véritable prise de conscience où l’on apprend à relativiser ».

Adepte et connu pour son noir et blanc, il aime jour avec les ombres et lumières. Ce goût lui vient des années 80/90 (qu’il regrette d’ailleurs de ne pas avoir vécu), le côté Old School de ce qu’il désigne comme « vraies Photos ». Les retouches sont quasi inexistantes, seuls sont utilisés des effets de contraste. On retrouve dans son œuvre une majorité de plans serrés (gros plans) où le regard du sujet est mis en évidence. Petite curiosité, il utilise la Canon 5D mark III.

Cebos n’est pas juste un photographe. C’est un « chasseur », à la recherche de sa « proie idéale ». S’il vit au jour le jour, sa façon de travailler elle n’a rien d’imprévisible : comme tout bon traqueur, chacun de ses projets est calibré au détail près. Son sujet de prédilection reste les  « vraies » gens, ceux qui dégagent de l’émotion. Il prend le temps de les mettre en confiance et établir ainsi une complicité car comme il dit « avec cette complicité installée la personne est plus à l’aise avec moi et l’objectif d’où un rendu bien meilleur».

Ses photos sont une véritable prise de conscience de notre richesse et bonheur quotidien. Mais aussi une ode aux voyages : en mitraillant ses sujets aux quatre coins du globe, Cebos nous emmène à sa façon partout avec lui. Ou comment faire le tour du monde en faisant des économies.

Infos pratiques : 1 au 7 Avril ,10ème arrondissement à Paris, le Collectif 23 (23 Rue du Château Landon). Le vernissage aura lieu le 1er Avril de 19h à 22h.

Publicités

1 commentaire

  1. Cebos nalcakan est une personne avec un enorme talent , comme dit la devise ccest le poids des mots et le choc des photos . A voir absolument !!!! Chapeau bas l artiste

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s