About Time

Réalisateur : Richard Curtis
Acteurs : Bill Nighy, Rachel McAdams, Domhnall Gleeson
Genre : Romance

voir le film -> http://streamcomplet.com/il-etait-temps/

synopsis:

À l’âge de 21 ans, Tim Lake découvre qu’il a la capacité de voyager dans le temps… Lors de la nuit d’un énième nouvel an particulièrement raté, le père de Tim apprend à son fils que depuis des générations tous les hommes de la famille maîtrisent le voyage intertemporel. Tim ne peut changer l’histoire, mais a le pouvoir d’interférer dans le cours de sa propre existence, qu’elle soit passée ou à venir… Il décide donc de rendre sa vie meilleure… en se trouvant une amoureuse. Malheureusement les choses s’avèrent plus compliquées que prévu. Tim quitte les côtes de la Cornouailles pour faire un stage de droit à Londres et rencontre la belle et fragile Mary. Alors qu’ils tombent amoureux l’un de l’autre, un voyage temporel malencontreux va effacer cette rencontre. C’est ainsi qu’au fil de ses innombrables voyages temporels il n’a de cesse de ruser avec le destin afin de la rencontrer pour la première fois, encore et encore, jusqu’à ce qu’il arrive à gagner son cœur. Tim se sert alors de son pouvoir afin de créer les conditions idéales pour la demande en mariage parfaite, pour sauver la cérémonie à venir du discours catastrophique du pire des garçons d’honneur imaginable mais aussi pour épargner à son meilleur ami un désastre professionnel. Mais alors que le cours de sa vie inhabituelle se déroule, Tim découvre que ce don exceptionnel ne lui épargne pas la peine et les chagrins qui sont communs à n’importe quelle autre famille.

————————————————————————-

Le troisième film de Richard Curtis en tant que réalisateur, après Love Actually et Good Morning England, est présenté comme une comédie romantique sur fond de voyage dans le temps.                   

Le film réussit bien mieux sa mission lorsqu’il en vient à toucher à la question qui, peut-être, est son réel sujet principal : la question du temps qui passe, en particulier dans la relation à la famille, parents, enfants, frères et sœurs.

C’est en particulier sur le sujet du deuil que Richard Curtis parvient à émouvoir réellement, grâce aussi à l’interprétation de Bill Nighy. Ce père dont on ne comprend que tardivement les motivations à ne pas travailler, à jouer au ping pong et prendre le thé sur la plage tous les jours, attachant dès le début, devient finalement l’intérêt principal, et jamais le procédé de voyage dans le temps n’est mieux utilisé que lorsqu’il s’agit de traiter la question du deuil, avec une approche simple mais très efficace, et réellement poignante.

 On retiendra en tout cas bien moins le couple tête d’affiche que la relation père-fils, probablement moins vendeuse, mais pourtant bien mieux scénarisée.

Publicités